Le principe d’unité

Le principe d’Unité Reclaiming[1]

« Ma loi est l’amour de tous les êtres… » La charge de la Déesse

Les valeurs de la tradition Reclaiming naissent de notre compréhension du fait que la terre est vivante, que toutes les vies sont interconnectées et que chacune est sacrée. Nous voyons intrinsèquement la Déesse dans les cycles terrestres de naissance, de croissance, de mort, de décomposition, et de régénération. Nos pratiques naissent d’un connexion spirituelle profonde avec la terre, pour soigner, et pour lier la magie à l’action politique.

Chacun de nous incarne le divin. Notre autorité spirituelle ultime est en nous, et nous n’avons besoin de personne d’autre pour interpréter le sacré. Nous adoptons l’attitude du questionnement, et nous honorons la liberté intellectuelle, spirituelle et créative.
Nous sommes une tradition évolutive et dynamique, et nous sommes fiers de nous appeler « Sorcières ».
En honorant à la fois la Déesse et le Dieu, nous travaillons avec les images mâle et femelle de la divinité, tout en gardant en tête que leur essence est un mystère qui transcende la forme. Les rituels collectifs de notre communauté sont extatiques, célèbrent les cycles des saisons, de nos vies, et rassemblent l’énergie pour des guérisons personnelles, collectives, ou des soins pour la terre.

Nous savons que tout un chacun peut accomplir ce travail magique qui change la vie et renouvelle le monde, l’art de changer la conscience à volonté. Nous tâchons d’enseigner et de pratiquer de manière à adopter la capacitation[2] personnelle et collective, à modeler le pouvoir partagé, et à permettre à tous d’endosser des rôles de direction. Nous prenons les décisions par consensus, et contrebalançons l’autonomie individuelle par la responsabilité sociale.

Notre tradition honore la nature et incite au service de la terre et de la communauté. La paix est une grande valeur pour nous, et nous pratiquons la non-violence, en accord avec le crédo « Tant que tu ne blesse personne, fais ce que tu veux ».
Nous œuvrons pour toutes les formes de justice : environnementale, sociale, politique, raciale, sexuelle, et économique. Notre féminisme inclut une analyse radicale du pouvoir, et voit tous les systèmes d’oppression comme interconnectés, reliés dans des structures de domination et de contrôle.

Nous accueillons tous les sexes, toutes les races, tous les âges et toutes les orientations sexuelles, ainsi que toutes ces différences de situation, d’expériences et de capacités qui jouent en faveur de notre diversité. Nous tâchons de rendre nos rituels publics accessibles, et sécurisants. Nous essayons de compenser le besoin de voir nos efforts reconnus et justement récompensés par notre engagement à rendre notre travail accessible au le plus grand nombre et à toutes les classes sociales.

Toutes les entités vivantes sont dignes de respect. Toutes sont sous-tendues par les éléments sacrés que sont l’air, le feu, l’eau et la terre. Nous œuvrons pour créer et faire perdurer des communautés et cultures qui incarnent nos valeurs, qui peuvent nous aider à guérir les blessures de la terre et des peuples qui y vivent, et qui pourront nous soutenir, et consolider les générations futures.

 

[1] Texte traduit par Athénaïs Lune d’Ambre et reproduit avec son aimable autorisation.

[2] il ne s’agit pas d’une erreur de traduction. En sociologie, « la capacitation est la prise en charge de l’individu par lui-même, de sa destinée économique, professionnelle, familiale et sociale, ou le processus qui la permet » – Source Internet origine Wiktionary

Share This: