Le fameux Liebster Award…

 

J’avais prévu de poursuivre la série sur Lucie ou de me fendre d’un article sur le Bharatanatyam, mais j’ai été « nominée » par Siduri, Hédéra et Lyra pour le Liebster Award…
Ben du coup, je m’y colle et je vais devoir me creuser la tête pour pondre des conneries et citer des personnes qui n’ont pas encore été nominées.
Youpie.

Bon déjà, qu’est-ce que c’est que le Liebster Award?

  • « La personne qui reçoit un Liebster Award est prévenue et remercie la personne qui l’a nominé. (Oui, parce qu’on n’est pas des sauvages…)
  • Elle doit écrire 11 choses aléatoires à propos d’elle-même. (youpiyoup lala)
  • Puis elle doit répondre aux 11 questions posées par la personne qui l’a nominée (12 pour Siduri parce qu’elle est cruelle)
  • Le blogueur nominé doit à son tour poser 11 questions (Et là, c’est moi que le serai gniark)
  • Ces 11 questions seront soumises à 6 blogueurs choisis et prévenus par le blogueur. Ainsi la boucle est bouclée
  • Pas le droit de nominer la personne qui vous a nominé. »

 
 
En fait le but est de faire découvrir de nouveaux blogs…

Bon ben j’y go d’agneau alors…

  1.  On dit de moi que je suis maniaque. Mon homme m’appelle parfois Sheldon ou Monica…
  2.  

  3. Ma mère m’appelle Hermione pour se moquer gentiment de moi
  4.  

  5. Je ne pourrais pas vivre sans thé (noir de préférence)
  6.  

  7. Je déteste les salsifis, la cervelle, les pieds et les oreilles de cochon, les escargots et les huîtres.
  8.  

  9. Dès qu’un truc est anglais, j’aime et je me sens chez moi! Même chose avec l’Inde.
  10.  

  11. Je sais cuisiner indien, même les pains et je pourrais manger indien tous les jours de ma vie.
  12.  

  13. L’Allemand est ma première langue vivante.
    J’étais très douée, j’avais de bonnes notes (17 au bac), un bon accent et pas mal d’aisance en voyage de classe… et puis j’ai tout oublié, d’un coup! Aujourd’hui je comprends les gens qui parlent autour de moi, mais je suis incapable de dire un mot. Même un simple, non merci m’arrache la gueule… pas très pratique quand on habite à 5min de l’Allemagne et qu’on va régulièrement y faire des courses.
  14.  

  15. Déjà ado je rêvais en anglais tant j’aimais cette langue! D’ailleurs, je peux facilement regarder films et docs sans sous-titres, de même que j’écoute des podcast anglo-saxons sans problèmes.
  16.  

  17. Mon troisième prénom est hyper vieillot, mais c’est en rapport avec mon arrière-grand mère: Henriette. C’est moche, mais c’était une personne pleine d’amour qui a élevé ma mère comme sa fille et été très active sur le plan associatif. Elle nourrissait tout le monde: réfugiés, sans abris, militants, grévistes…
  18.  

  19. Ma mémoire a long terme est dingue! Moi même je suis parfois effrayée de constater les souvenirs de détails, d’impressions, d’instants que je garde des décennies plus tard!
    Par contre, je n’ai aucune mémoire à court terme. Mais alors aucune!
    Poisson rouge! Si on me donne une tache à faire le matin pour l’aprem, je suis obligée de le noter pour m’en souvenir!
    Il m’arrive même d’oublier des choses qui ne sont pas des corvées mais des activités plaisantes.
    En fait, il suffit que je fasse autre chose entre temps pour scotcher. Je me concentre alors tellement, que j’oublie l’heure, ne vois pas la journée passer, et quand je lève le nez, c’est la panique parce que je ne me souviens plus de ce que je devais faire!
    Bref, je suis la reine pour repérer la fourmis en bas à gauche cachée derrière une brique, mais je ne verrais pas une vache dans un couloir…
  20.  

  21. J’adore le champagne (oui, je sais, j’ai des goûts de luxe), mais j’en bois rarement.
    Déjà parce que ça coûte un bras (ben ouais) et ensuite parce que je veux que cela reste exceptionnel.
    Et comme je suis une vrai Sheldon/Bourgeoise/Vieille fille (rayez les mentions inutiles), j’essaie toujours d’acheter du Veuve Cliquot Ponsardin.
    Il est bon, il ne m’a jamais déçu et les boites sont Orange pétard « paf dans ta face« !
    D’ailleurs, c’est tellement de famille que ma mère s’est fait des suspensions de boites de Veuves Cliquot pendues à 4m au dessus du sol.
    Les chiens font pas des chats.

 
 
Les questions de Siduri:

  1. Ton souvenir sorcier/païen le plus marquant ?
    Il est privé, désolée. 😉
    Rien de sexuel, mais c’est un souvenir d’une autre période de ma vie.
    Sinon, dans les trucs forts, il y a eu ma première vrai rencontre  avec Shiva pendant une danse à son sujet en Bharatanatyam alors que je reprenais cette danse après 4 ans d’arrêt forcé à cause de mon genoux. J’en ai eu les larmes aux yeux…
  2.  

  3. La lame du tarot, la rune ou l’ogham qui te parle particulièrement en ce moment ?
    Comme d’habitude, le Pendu, je la tire souvent. En ce moment elle partage l’affiche avec l’Arcane XIV, la Tempérance/Transformation et  la XX le Jugement très d’actualité toutes les 2.
  4.  

  5. Décris un jardin qui te ressemblerait
    Un jardin à l’anglaise où les fleurs se mêlent au potager. Le genre jardin de curé avec des simples, des herbes sauvages, le genre « ça la fout mal ».
    Des coccinelles, des papillons, des chats, des oiseaux, des arbres fruitiers, un vieux banc pourrâve, un vieux « cabanot » à outils (ou un plus neuf en forme de T.A.R.D.I.S), beaucoup de lierre, de mousse et dans un coin un vieux kiosque couvert de végétation grimpante (rosier, glycine, vigne vierge…), un compost pour laisser pourrir l’humus et faire le bonheur des lombrics… on n’en voit plus assez de nos jours et c’est mauvais signe. je suis toujours contente qu’en j’en vois un!
    Et puis au fur et à mesure, de plus en plus de ronces et un vieux mur moussu avec un vieux portail qui donne sur la forêt et ses mystères…
    Très « Amandine ou les deux jardins » de Michel Tournier dans son « Coq de Bruyère« .
  6.  

  7. Une journée réussie, ça ressemble à quoi ?
    Une journée où je me lève tôt sans être fatiguée (de la science fiction donc) et où j’ai le temps de partager mon temps entre mon compagnon, mes amis, ma famille et ma solitude bien aimée sans stress, sans se prendre (ou se faire prendre) la tête pour des conneries, sans drama.
    Une journée où j’ai trouvé l’équilibre entre action et contemplation, création et réflexion, plaisir et obligation…
  8.  

  9. La chose improbable que tu rêves d’apprendre ?
    Voler!!!! Je devais passer mon brevet de pilote avec mon père (celui qui m’a élevé), mais les finances ont chuté pile à ce moment là.
    C’est l’un de mes grands regrets.
  10.  

  11. Lune, Soleil ou Étoiles ?
    Tous ça mon Général! Le Cosmos!
  12.  

  13. Un truc que tu voudrais qu’on fasse ensemble, et qu’on n’a jamais fait (je prends note mes chéris ^^)
    Se prendre une putain de murge et courir dans la forêt après une beuverie en poussant des cris d’animaux.
  14.  

  15. Une addiction ?
    Le thé et les comédies musicales américaines du début du XXe siècle.
  16.  

  17. Le meilleur conseil qu’on t’ai jamais donné ?
    Il y a une photo de mon père enfant que j’aime beaucoup.
    Elle a été prise ne cours de morale. Il a un air frondeur vers l’objectif et pointe la baguette (héhé) vers un tableau noir où est inscrit (dans de belles lettres appliquées): « Fais bien ce que tu fais » . Il a toujours respecté cette règle, même quand il s’agissait de faire chier son monde!
    J’essaie de m’employer à bien faire tout ce qui fait ma vie… Y compris mon examen de conscience tous les soirs pour pouvoir toujours me regarder dans une glace.
  18.  

  19. Un mot de pouvoir ?
    Looooooove!
    « It’s the word Looove » « All you need is Love! » « Love is all« … il y a toujours une chanson des Beatles pour me le rappeler quand je l’oublie. :mrgreen:
  20.  

  21. Un lieu où te recueillir ?
    Une forêt, n’importe laquelle, ou dans le pire des cas un endroit où je peux voir le ciel et les branches d’un arbre
  22.  

  23. Ce qui te rend fier de toi ?
    « Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière ». Michel Audiard.

 
 
Les questions de Hédéra:

  1. Un lieu lointain que tu rêves de visiter un jour ?
    L’Inde. Et plus particulièrement le Thillai Nataraja Temple, à Chidambaram, sanctuaire consacré à Shiva Nataraja, le danseur cosmique. Sa danse cosmique, le tandava  qui crée et détruit le monde/l’univers est sensée avoir lieu dans ce temple où sont représentées les postures de Bharatnatyam, la danse classique sacrée de l’Inde méridionale. Dans l’hindouisme, la danse est la plus belle offrande qui puisse être faite à un dieu car elle fait partie de notre part la plus noble et la plus créative. Un texte ancien dit: « Adorer Dieu en dansant accomplit toute inspiration et la voie de la délivrance s’ouvre à celui qui danse ». Un jour, j’aimerais danser un Bho Shambo pour Shiva dans ce temple.
     
     
  2.  
     

  3. Une époque du passé que tu aurais aimé connaître ?
    Autrefois je fantasmais beaucoup sur les périodes du passé que j’idéalisais… mais mes études d’histoire m’ont vite remis les idées en place.
    Si je tiens compte de ma forte myopie et de mon sexe etc, je ne peux qu’être heureuse de vivre au XXIe siècle, sans quoi j’aurais été considérée comme aveugle, mariée ou placée dans un couvent de force (dans le meilleur des cas), à la rue (dans le pire) et abusée (dans tous les cas) puis brûlée pour sorcellerie (dans tous les cas…).
    Bref à moins de croire à une période bénie, une Arcadie, un Age d’or tiré des Brumes d’Avalon de M.Z. Bardley où je sois sûre d’être peinarde ET de ne pas mourir en couche… heu, j’ai pas envie de revenir en arrière.
    Par contre, si j’avais la possibilité de voyager dans le temps sans y vivre (genre dans le T.A.R.D.I.S avec un beau Tenth à mon bras), j’irais bien dans les années 1930 aux USA et à Paris pour rencontrer Cocteau, Sartre, Ravel, voir Broadway; en GB au XIXe siècle pour rencontrer les Préraphaélites et Lewis Carroll et dans l’antiquité pour voir Delphes, Biblos et d’autres lieux sacrés de l’époque…
  4.  
     

  5. Quel est l’aliment le plus étonnant ou étrange que tu aies déjà gouté ?
    … Je ne vois pas désolée…
  6.  

  7. Un véritable moment de grâce ?
    Danser sur un passage qui parle de Shiva Nataraja avec les gestes qui le symbolisent.
    Extase et connexion avec le divin garanti!
  8.  

  9. Un objet dont tu ne pourrais pas te séparer ?
    Mes lunettes et mes lentilles. Sans elles, je suis comme aveugle et carrément handicapée.
  10.  

  11. Un rêve de jeunesse (enfance ou adolescence) réalisé ?
    Aucun hélas.
  12.  

  13. Si tu étais l’essence, l’énergie ou la divinité d’une des fêtes sorcières, païennes, anciennes (etc … ), de quelle fête s’agirait-il ?
    Se prendre pour l’énergie d’une Divinité? Mais bien sûr… Non, sans blague, si j’étais une fête ce serait Mabon. Non pas parce que je suis née à ce moment, mais plutôt pour la notion d’équilibre et de demi-teinte de ce sabbat. Le retour des jour sombres et mélancoliques…
    Je préfère le printemps, mais hélas, je suis plus mélancolique que je n’en ai l’air.
  14.  

  15. Une musique qui te fait vibrer inlassablement, quel que soit le nombre de fois que tu l’as entendue ?
    Les Beatles. Toujours de ma vie In Utero jusqu’à aujourd’hui et au delà.
    Et puis la Sonate FWV 8 en la majeur de César Franck; Daphnis et Chloé de Maurice Ravel (la version avec Chœur s’il vous plaît!), le Prélude de Tristan et Isolde de Richard Wagner et Cendrillon de Prokoviev.
     
     

     
     

  16.  
     

  17. Un livre improbable, et/ou que tu ne pensais pas aimer, et que tu as pourtant adoré ?
    Le Coq de Bruyère je crois. Ma mère me l’a mis dans les mains un weekend où je m’ennuyais.
    Comme tout ado j’ai ronchonné, fait de l’esprit et puis… j’ai adoré!
  18.  
     

  19. Quel est LE dessin animé de ton enfance ?
    Les cités d’or. What else? Je voulais être Zia et piloter le Grand Condor toute seule sans les autres persos!
  20.  
     

     
     

  21. Quelque chose de paradoxal dans ton caractère ou tes envies ?
    Une part de moi voudrait vivre seule dans une maison isolée près de la forêt et courir dans les bois, libre.
    Une autre veut fonder un foyer et avoir des enfants.
  22.  
     

 
 
Les questions de Lyra:

  1. Pourquoi avoir créé ce blog ?
    Pour faire parler les curieux!!! 😛
    Plus sérieusement, j’ai créé ce blog pour garder contact avec des amis, notamment une amie qui est partie vivre à l’étranger.
    C’était en 2005 et Facebook… ben voilà quoi.
    Au fur et à mesure j’ai eu envie de partager certaines choses, des coups de cœurs, des pensées.
    Avec le temps, j’ai trouvé que le contenu était creux, anecdotique et inintéressant car je n’y parlais pas de choses essentielles.
    Alors j’ai retiré une énorme quantité de vieux articles et j’ai décidé de parler de l’essentiel, à savoir ma spiritualité, pour échanger sur ce qui importe vraiment.
  2.  

  3.  Quel est ton plus ancien souvenir d’enfance ?
    J’en ai plusieurs de la même période, je dois avoir 2 ou 3 ans.
    Le premier, je suis dans mon lit à barreaux dans la chambre de mes grands-parents qui me gardent. Mon Grand-père se lave les pieds dans le bidet et l’eau est noire. Beurk!
    Après les souvenirs se bousculent:
    Nous sommes dans l’appartement en face de chez ma grand-mère, chemin de la Salade Ponsan et je veux coller l’autocollant de la bataille des planètes sur le frigo. Il y en a aussi un de Casimir. Les rideaux sont en toile orange, faite de fils grossièrement tissés, façon filet de pêcheur. Je veux boire de l’oasis parce qu’il y a un soleil dessus.
    Je me souviens aussi de l’endroit où mon père rangeait ses disques… je cherche mon 45 livre/disque des 101 dalmatiens et je danse sur la table avec le fils d’une copine à mes parents… D’ailleurs il n’a jamais rendu le disque.
    Après je me souviens qu’on est dans la voiture remplie à raz bord, le chat est dans sa caisse à côté de moi et nous disons au revoir à l’appart pour emménager dans la maison de Ramonville… C’était en 1979. Un vrai bail!
  4.  

  5. Une tradition fixe ou plutôt un melting-pot ?
    Un melting pot parce que je suis matinée cochon d’Inde. Ma famille a tant d’origines diverses que je ne peux pas faire autrement!
    Et puis j’ai du être anglo-indienne dans une autre vie…
  6.  

  7. Mer ou forêt ?
    Pays Basque! On y trouve tout: Océan, verdure, landes avec bruyère, falaises, montagne, forêt…
  8.  

  9. S’il ne devait y en avoir qu’une, quelle chanson/musique serait ta bande originale personnelle ?
    The chamber of 32 doors de Genesis ex aequo avec Across the Universe des Beatles.
     
     

     
     
  10.  
     

  11. Un auteur que tu apprécies tout particulièrement ? Pourquoi ?
    Il y en a tant! Peut-être Marcel Proust car je suis très attachée à la poésie égrenée dans les détails qui semblent insignifiants, toutes les petites choses anodines sur lesquelles il s’arrête après un long travelling. Ces moments suspendus où la mémoire et le cœur se rejoignent dans une grande bouffée d’émotion qui donnerait presque corps au souvenir. Ce temps qui s’étire, puis ce fige.
    Il a le don de rendre éternel des passages éphémères, d’étirer des moments fugaces mais aussi de passer sous silences des évènement sur lesquels d’autres feraient des pages…
    Une relativité introspective et poétique.
  12.  
     

  13. Est-ce que tu collectionnes quelque chose ? Quoi donc ?
    Les pierres. Il y a quelques années je suis tombée dans la lithothérapie et là… c’est le drame!
  14.  
     

  15. Une odeur qui t’évoque un souvenir.
    Un mélange de N°19 de Chanel, de Laque Elnett et de froid emprisonné dans une veste en fausse fourrure.
    C’est l’odeur de ma mère lorsqu’elle rentrait du travail l’hiver.
    Cela sentait l’amour et la beauté.
  16.  
     

  17. Quel est le moment de l’année que tu préfères (sabbat ou autre) ?
    Le printemps! La sève qui monte, les jours qui rallongent, le « petit printemps » avec les bourgeons, les oiseaux et les animaux qui se réveillent!
    C’est plein de promesse, c’est la Force de Vie, l’Impulsion fondamentale créatrice qui bat dans les temps, dans les coeurs, dans les troncs, les tiges!
    Magnifique explosion de tout ce qui s’est retenu pendant des mois!
    « Pim Pam Splatch, prends ça dans ta face! »
    Que du bonheur!
    J’ai l’impression d’entendre le sacre du Printemps de Stravinsky à chaque fois!
     
     
  18.  
     

  19. Un objet dont tu ne pourrais pas te passer.
    Je l’ai déjà dit plus haut: mes lunettes/lentilles.
    Mais histoire de changer, je peux dire une théière ou une pince pour les cheveux.
  20.  

  21. Une méthode de divination favorite ?
    Je n’aime pas trop le terme de « divination » car pour moi le tarot est un outil de travail et de méditation.
    En revanche, si je veux une réponse à une question j’utilise soit le pendule, soit le tarot.

 
 
—————————————

Voilà, challenge effectué!
Maintenant, il me faut citer 6 personnes.
Et bien c’est pas de la tarte car tout le monde a plus ou moins déjà été cité par tout le monde… Ha aha c’te bonne blague.

Mais voici donc la liste des heureuses élues:
Skadi (Le Boudoir de Skadi Bella); Eléo (Etoiles et Ramilles); Yuna (La Voie de Gaia); Branwen (Treizième Lune); Shinny (L’écorce de Luciole) et pour le reste, vu que tout le monde a déjà été cité et bien, on va faire du 3615 code QUINENVEUT.

Viendez, viendez bonnes gens, voilà les questions du grand camoulox des familles!

  1. Jour ou nuit?
  2. Thé ou café? (oui, je sais, je fais dans l’innovation, c’est fou comme je suis créative…)
  3. Si tu n’avais que 3 vœux…
  4. Quel est le proverbe que tu cites volontiers et pourquoi?
  5. Pour ou contre les enzymes gloutons?
  6. Que sais-tu faire de tes mains?
  7. Tu te souviendra toujours du jour où (champ libre!)
  8. Quelle est la plus belle offrande selon toi?
  9. Un ouvrage qui t’a beaucoup apporté sur le plan spirituel
  10. Y-a-t-il un animal ou un végétal qui tient une place de choix dans ton cheminement spirituel et pourquoi?
  11. Tu te sens vivre quand…

Amusez-vous bien… ou pas! :mrgreen:

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.